Mon père est noir, ma Mère est blanche ; qui suis-je ?

Bonjour à vous !


Aujourd'hui, un article un peu particulier qui, je l'espère, vous intéressera. Je vous laisse découvrir ce qui suit et on se retrouve après !




- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 




Je me souviens qu'à l'époque du collège, peut-être même avant, j'étais partagée entre la honte d'avoir des origines africaines et la haine plus ou moins dissimulée envers ce que les blancs avaient infligé aux noirs.


Aujourd'hui encore le sentiment qui domine c'est l'incompréhension. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut en arriver là sous prétexte d'une différence qui pourrait créer une infériorité.


Depuis quelques années je remarque que mon regard change sur les choses que je croise au quotidien, qu'elles soient innocentes ou non.


Je me surprends à vouloir en savoir plus sur les peuples d'Afrique, sur l'histoire de ce continent qui a accueilli des ancêtres que je n'ai pas connu. C'est bizarre de se sentir relié à des gens que l'on a jamais côtoyé, non ?
Pourtant c'est cette impression qui ne me quitte pas depuis quelques temps ; comme si j'avais fait partie d'une histoire et que je n'en avais jamais eu conscience.


Je ne suis pas forcément fière de mon nom car il a été la source de traîtrise, de souffrance, de trafiques en tout genre  ( en passant par l'esclavagisme ), de complot, de règlements de compte et j'en passe ... Quand j'étais petite j'en étais fière car je ne me souvenais que de la belle partie : une origine royale. Mais quand on est gamin on ne pense pas à tout ce qu'il y a derrière le pouvoir.
Aujourd'hui j'en prends conscience et le recul est dur à prendre même si je n'y suis pour rien.


J'ai longtemps hésité à prendre le nom de ma Mère et puis récemment j'ai réalisé que ce nom porte le passé d'une famille mais pas de la mienne, d'une histoire mais pas de la mienne.


Ma famille c'est ma Mère, ma sœur, son mari et leurs enfants, ce sont mes frères, petits et grands, c'est Adrien mon compagnon et Dolly, c'est Manon mon amie de longue date, c'est mon Grand-Père encore vivant et ma Grand-Mère partie récemment, ce sont les personnes que je rencontre et qui restent dans ma vie de façon plus ou moins permanente. C'est toutes ces humanités qui enrichissent ma vie et qui m'apportent au quotidien ou moins régulièrement.


J'ai passé une grande partie de mon enfance dans des petits villages d'Ardèche où nous étions, il me semble, la seule famille mixte. J'ai connu les regards intrigués, les remarques stupides des enfants qui ne savaient pas faire autrement pour manifester leur étonnement et leur incompréhension, j'ai entendu à plusieurs reprises le fameux "J'aime pas les noirs mais toi c'est pas pareil" ( notamment de la part d'un garçon que j'aimais bien pendant la primaire et le collège, imaginez le message inscrit en moi ), j'ai supporté les moqueries visant mes cheveux un peu trop volumineux lorsque j'essayais de les coiffer autrement, j'ai supporté les remarques déplacées d'une prof au lycée, je continue à entendre des "Rentre dans ton pays", "On est plus en France maintenant", "Je ne parle qu'aux Français" lorsque je me balade en ville ...


Je suis un peu passée par tous les états d'esprit : fière de mes cheveux tressés, honteuse de la couleur de ma peau et évitant le soleil pour ne pas l'accentuer, admirative des vêtements culturels, désireuse d'être à la mode française, prenant les chansons de Bob Marley comme un enseignement, considérant que la variété française était la musique qui me parlait le plus, exaspérée de mes boucles et souhaitant les rendre les plus raides possible en cumulant les défrisages et les produits chimiques, envieuse de ces femmes aux looks avec une identité forte, métissée et assumée ...


Souvent, lorsque l'on me demande de quelle(s) origine(s) je suis je réponds que mon père est né au Togo et est noir et que ma Mère est née en France et est blanche. Mais au fond, ce n'est pas vraiment la réponse adéquate, si ? Ce qu'ils sont ne résume pas qui je suis, je n'ai pas une partie de mon corps blanche et l'autre noire, je suis métisse, un mélange, donc je ne peux pas me décrire en disant je suis blanche + noire, il manque le résultat.


Aujourd'hui, je n'ai pas encore trouvé mon identité et je ne sais pas si je la trouverai un jour car au final elle ne cesse d'évoluer. Je ne la résume pas à ma couleur de peau mais à mes choix de vie et à mes principes. Mais le regard que certains posent sur moi décide d'en faire autrement.



Le combat pour l'égalité n'est pas terminé. Et malheureusement, je pense que tant qu'il y aura des couleurs de peau différentes il y aura du racisme et des discriminations.


On ne peut pas dire "Il n'y a qu'une seule couleur !" car ce n'est pas vrai, à moins d'être daltonien ou bien de tous devenir aveugles ...





- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 




Je n'ai pas fait cet article pour me plaindre ou pour me positionner en tant que victime mais plutôt pour vous faire partager mon point de vue sur ce qui fait partie de ma vie, parfois au quotidien ou parfois de façon plus indirecte.

N'hésitez pas à partager vos impressions et vos ressentis, l'apprentissage et l'enrichissement se font par l'échange ! =)


A bientôt et prenez soin de vous !



- Anaïs -

Le coin lecture #3

Bonjour, bonjour !


Aujourd'hui je voulais vous parler des derniers livres que j'ai lu, et grâce à mon challenge "30 jours sans télé", autant vous dire que j'ai eu de quoi m'occuper !










Ils ne sont pas dans l'ordre de préférence mais dans l'ordre de lecture. Je n'aime pas classer les livres car je trouve que chaque moment de lecture est différent et que, du coup, on peut apprécier plus ou moins un livre en fonction de plusieurs paramètres ( notre humeur sur le moment par exemple ). Ce n'est pas faire justice au livre et à l'auteur que de s'arrêter sur cette première impression ! ^^


C'est pour ça que, généralement, je lis le même livre au moins deux fois, en attendant plusieurs mois/années entre chaque lecture. Bon, sauf quand la déception est tellement grande que j'en suis limite dégoûtée, là non, ce serait du masochisme ah ah ^^.






. . . . . . . . . . . . . . . .




Le Hobbit, JRR Tolkien





Histoire de bien commencer, j'ai décidé de prendre un livre que je voulais lire depuis un bon moment mais pour lequel je n'avais jamais pris le temps qu'il fallait pour bien le savourer. Ça doit faire quasiment un an que je l'ai acheté et je pense l'avoir ouvert pile poil quand il le fallait !

Sans surprise, j'ai adoré ! J'ai beaucoup aimé le style littéraire de Tolkien, l'écriture est légère et souvent pleine d'humour mais tout en restant très précise et complète. C'est l'équilibre parfait entre les longues descriptions et les moments d'action ! Les dialogues ne sont jamais inutiles, au contraire !

A plusieurs moments j'ai pensé que certains passages auraient mérité d'être repris dans les adaptations cinématographiques, et inversement, que certaines scènes des films n'avaient pas grand intérêt ... Mais tout ne peut pas être parfait !

J'ai tellement apprécié cette lecture que j'ai craqué pour une jolie édition du Seigneur des Anneaux, mais le moment idéal pour me lancer n'est pas encore venu ! ; )





Une forme de vie, Amélie Nothomb




Ensuite, j'ai directement enchaîné avec un petit roman que j'avais acheté lors de mon coup de cœur pour Amélie Nothomb, lors d'une visite à la Fnac il y a quelques années.

Et là ... Je dois être honnête ... J'ai été déçue.

C'est la première fois que je ressens cela en lisant du Nothomb, j'avais l'impression de découvrir une autre facette de cette autrice et je ne l'aimais pas vraiment ...

Je l'ai trouvée assez hautaine et moqueuse dans sa manière de parler des lettres qu'elle pouvait recevoir. Bien sûr, la plupart de ses agacements sont justifiés mais j'ai trouvé cela un peu dérangeant de la lire en train de critiquer ouvertement ses correspondants. Peut-être que cela m'a touchée car j'ai moi-même échangé des courriers avec elle, je ne sais pas ... Je me suis dit que certaines personnes allaient sûrement se reconnaître et pourraient être blessées et j'avoue que cela m'a fait de la peine pour elles ( Moi, trop sensible ? ^^ ) et m'a un peu mise dans une situation d'inconfort vis-à-vis de ces personnes là. C'était un sentiment très étrange !

Au final le filon de l'histoire était assez inattendu, la fin n'était pas celle que j'imaginais donc niveau effet de surprise, tout est là !



  





 Je n'ai pas eu de chance car j'ai enchaîné deux déceptions à la suite ... En fait je suis peut-être trop compliquée et exigeante, ah ah ^^.

 Je me souviens avoir craqué sur ce livre lors de l'une de mes vadrouilles à la Fnac mais je ne me souviens pas l'avoir ouvert, même si une page était cornée vers la moitié du livre. Mystère ...

J'avoue que j'attendais beaucoup de ce roman, déjà par rapport au coup de cœur visuel que j'avais eu, mais aussi parce que le résumé semblait plutôt prometteur !

Au final j'ai trouvé le style assez maladroit, les enchaînements dans les évènements étaient un peu brouillons et au moment où cela devient intéressant et bien ... Le livre est terminé. Grosse frustration !

Je pense que c'est un livre à choisir lorsque l'on ne veut pas trop se prendre la tête et que l'on veut simplement lire quelque chose de simple et qui ne demande pas une trop grande attention.






Très intime, Solange - Solange te parle  




Un joli moment passé en feuilletant ce livre !

Je m'attendais à plus de témoignages intimes et instructifs mais je suis quand même satisfaite de cette expérience !

Certains passages font rire, d'autres peuvent choquer ou bien révolter. En bref, il y a un peu de tout et c'est ça qui est intéressant !

Étant donné qu'il s'agit de retranscriptions 100% fidèles aux interviews vocales, j'ai eu un peu de mal à accrocher avec certaines personnes car leur manière de parler ne me plaisait pas du tout ...

Du coup j'imaginais le genre de personne qui pouvait bien pouvoir dire ce genre de choses et je crois que ça a un peu gâché la qualité de l'échange.

Il ne s'adresse pas forcément aux femmes, les hommes pourraient en apprendre beaucoup rien qu'en lisant quelques chapitres, eux qui semblent avoir tant de mal à nous décrypter ! ^^

Je pense relire ce livre, chapitre par chapitre, de temps en temps. C'est d'ailleurs ainsi que Solange conseille de faire, "Y aller doucement". Soit ! La prochaine fois j'écouterais les conseils prodigués ! 



Barbe bleue, Amélie Nothomb




Bon, je n'ai pas tenu bien longtemps avant de craquer sur un Nothomb ! Je ne voulais pas rester sur cette petite déception donc je me suis laissée tenter par ce roman !


Là encore, un livre qui se lit en quelques heures et qui est une bonne escapade mentale !

C'est un peu la manière de faire d'Amélie Nothomb : reprendre un compte, un mythe, une histoire et l'écrire à sa façon !

Je n'ai pas été déçue, j'ai trouvé l'histoire intrigante ( même si on se doute bien un peu de quelque chose rien qu'en lisant le titre, bien évidemment ^^ ) et les personnages sont plutôt attachants !


J'ai retrouvé l'humour et l'insolence que j'apprécie tellement chez cette autrice et ça m'a fait plaisir !





Les tendres plaintes, Yoko Ogawa 


Celui-ci, c'est l'un de mes livres préférés ! Je dois le lire au moins une fois par an depuis je l'ai découvert et glissé sur ma liste de Noël 2010.

Je trouve que c'est l'exemple parfait du roman japonais par excellence. Pour ceux qui n'ont jamais eu l'occasion de lire de la littérature japonaise, sachez qu'en général c'est un style très particulier et soit on aime, soit on aime pas.

Le style de Yoko Ogawa est léger et plein de bienveillance je trouve, même si dans la plupart de ses œuvres elle traite de sujets lourds et douloureux ( adultère, amour à sens unique et jalousie dévastatrice dans Les tendres plaintes, par exemple ).

C'est un roman que je ne me lasse jamais de lire et qui résonne en moi différemment à chaque lecture selon mon état émotionnel du moment.

Je vous le conseille si vous souhaitez faire une approche douce de l'Art d'écrire japonais =).





Kafka sur le rivage, Haruki Murakami
  




Je suis un peu partagée sur cette lecture !

C'est du Murakami, donc il faut, dans tous les cas, s'attendre à quelque chose de spécial et d'original, mais là ... C'est du haut niveau ! ^^

Ce roman mêle réalité et fiction floue, mais malgré tout palpable. Vous l'aurez compris, le tout est donc un peu long à cerner et à comprendre.

J'aime bien les romans qui laissent des pistes de compréhension tout au long de l'histoire pour qu'à la fin je puisse me dire "Mais oui, c'est ça !". Ici il y a les pistes mais rien de plus ce qui fait que lorsque j'ai eu terminé ma lecture je n'ai pas pu répondre aux questions que je me posais, ou du moins que de façon partielle. Et ça, c'est très frustrant pour la lectrice que je suis ^^.

Cela n'enlève rien au charme du roman et à mon admiration pour ce grand auteur que je ne me lasse pas de découvrir au travers de ses œuvres !

Si vous aimez la gymnastique du cerveau et vous poser 1000 questions à la minute alors ce livre est fait pour vous !





En voiture, Simone !, Aurélie Valognes 



J'ai voulu découvrir ce livre car je l'ai croisé de nombreuses fois sur Instagram ! Les critiques et retours étaient tellement bons que je n'ai pas mis très longtemps avant de le rajouter à ma liste !

Il se lit très bien, très ( trop ) vite et l'histoire est tellement palpable que l'on croirait assister à la vie des voisins ou de connaissances proches.

Bon, le seul problème c'est que j'ai un peu eu l'impression de lire un résumé de film ... Les chapitres sont assez courts, et leur titre évoque à chaque fois un événement marquant du chapitre en question, du coup il y a un peu un effet spoiler.

Je n'ai pas eu le temps de m'attacher aux personnages car tout est trop rapide, il n'y a pas de mystère, ni d'attente ni de suspens, dommage.

Par contre c'est un chouette livre si l'on souhaite décompresser en peu de temps ! Un long trajet en train/voiture/avion/bus/tapis volant vous attend ? Embarquez-le ! =)

Et faites le circuler ! Car je ne suis pas sûre que ce soit le genre de livre que l'on garde ad vitam aeternam dans sa bibliothèque ...





Petit Pays, Gaël Faye



Celui-là était sur ma liste de lecture depuis un bon moment déjà car j'en entendais très souvent parler, sur IG ou bien de manière plus générale sur internet.

Je n'ai pas été déçue !

J'ai trouvé le style d'écriture très frais et accessible. On peut rire et puis quelques lignes plus tard avoir les larmes aux yeux, et c'est la preuve d'un roman bien écrit !

Les sujets sont parfois durs et douloureux mais ce n'est pas pour autant que le ton est larmoyant et c'est très appréciable.

J'ai découvert une belle personne à travers ce roman, une personnalité à mille facettes et aux talents multiples. J'ai d'ailleurs fait ma curieuse en allant écouter ses deux albums, là aussi, un style original et frais ! Ce n'est pas ce que j'ai l'habitude d'écouter et le dépaysement est plaisant !

D'ailleurs en écrivant ces lignes j'écoute le titre "Irruption" et mon coup de cœur ne faiblit pas !

Je vous conseille d'écouter également "Tôt le matin", "A trop courir", "Ma femme", "Petit Pays" ( qui me mets les larmes aux yeux à chaque écoute ) ...

En bref, une lecture et des recherches qui m'ont vraiment bouleversée et qui ne vous laisseront certainement pas indifférents !





  Une ombre chacun, Carole Llewellyn




Que dire, que dire ...

Premier roman d'une autrice que j'ai découverte sur IG, les avis étaient bons à chaque fois et le résumé donnait très envie de se plonger dans l'histoire !

Je me suis donc lancée, j'ai acheté le eBook après avoir terminé le boulot et j'ai attaqué la lecture peu de temps après être rentrée !

J'ai bien aimé l'intrigue générale : une femme d'un milieu aisé qui, pour résumer très succinctement, est un peu blasée de la vie qu'elle mène. Et en parallèle, un ancien soldat qui lui aussi éprouve une certaine lassitude vis-à-vis de son quotidien.

Malheureusement, plusieurs points ont rendu ma lecture un peu laborieuse. Les dialogues sont présentés d'une manière peu conventionnelle, pas de saut à la ligne, ni de tiret. Ils sont totalement intégrés dans le reste du texte, parfois en italique, parfois non, du coup on s'y perd facilement !

Les deux personnages principaux, qui doivent se rencontrer à un moment donné, n'évoluent pas dans le même espace temps. Pendant que Seven nous raconte sa journée, plusieurs se sont déjà écoulées du côté de Clara, là aussi, dur dur d'y voir clair par moment !

L'écriture est moderne et les termes abordés aussi. Par contre j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétition, Clara parle d'Instagram très souvent par exemple, et à force c'est un peu lassant.

Vous allez peut-être me qualifier de sensible ou de prude mais j'ai beaucoup de mal lorsque je tombe sur des mots comme "bite", "porno" et j'en passe en plein milieu d'une phrase ah ah. Ça a le don de me faire hausser les sourcils et de me casser dans mon élan de lecture. Et "malheureusement" ces mots reviennent plusieurs fois.

Bon ce n'est pas la fin du monde c'est sûr et c'est certainement fait dans le but de coller au personnage mais j'ai toujours du mal à comprendre l'intérêt de ce choix de vocabulaire dans des écrits "classiques".

Au final j'ai bien apprécié ce roman, malgré quelques points négatifs.

A voir si je me laisse tenter par les prochains de cette autrice !




. . . . . . . . . . . . . . . .






Pas mal pour une reprise hein ? =)

Dans l'ensemble je suis très contente de ces lectures et des découvertes que j'ai pu faire ! Pouvoir enchaîner à nouveau les livres est un vrai plaisir qui m'avait beaucoup manqué !

Ma plus belle découverte littéraire parmi cette sélection est sûrement Petit Pays de Gaël Faye, je vous le recommande chaudement !

Au final je me rends compte que j'avais certainement l'esprit trop occupé par d'autres passe-temps pour pouvoir me replonger dans cette passion de façon productive.


Prenez soin de vous et à bientôt !






- Anaïs -