Tisanes et Infusions du moment #3

Bonjour tout le monde ! =)

La troisième édition de mes "Tisanes et Infusions du moment" concernera mes dernières découvertes !

J'espère, à mon tour, vous faire découvrir de nouvelles marques et donc de nouveaux produits, qui vous donneront peut-être envie de vous laisser tenter =).






La première découverte je la dois à Margaux, une amie blogueuse avec qui je corresponds et qui n'hésite pas à glisser quelques sachets d'infusions avec ses lettres afin de me faire goûter à ses petites trouvailles. J'ai donc pu tester plusieurs saveurs de chez Lov'Organic et j'ai récemment fait un tour chez l'un de leurs revendeurs afin de compléter ma collection =).





Vous avez très certainement vu passer leurs jolis packagings quelque part ! La marque a notamment fait parler d'elle récemment avec l'une de leurs dernières nouveautés : l'infusion "Lov is Green". Encore une fois, j'ai pu la goûter grâce à Margaux et je dois dire que j'ai beaucoup aimé ! Ce mélange de fruits (poire, pomme) et de légumes (carotte, feuille d'épinard) est original et reste frais malgré tout ! 

Cependant je n'ai pas choisi ce produit là pour mes achats, je suis partie sur deux saveurs que je ne connaissais pas encore et une que j'avais beaucoup appréciée lorsque je l'ai goûtée, le Rooibos à l'amande, celui à la vanille et l'infusion Lovely Glögg.




Rooibos Amande - Lovely Glögg - Rooibos Vanille


Le gros coup de cœur a été pour la Lovely Glögg et ce dès la première tasse ! Le mélange entre les fruits et les épices est vraiment parfait : réconfort et détente garantis !

Je m'en prépare une tasse le soir généralement, après une grosse journée et lorsque j'ai besoin d'un petit moment de douceur.

Et j'avoue que j'ai avant tout craqué sur la boîte... Mais je ne regrette absolument pas vu la petite pépite qu'elle cachait à l'intérieur !

Si vous êtes adeptes des saveurs riches et chaudes, vous devriez apprécier celle-ci ! =)

Concernant les deux Rooibos, ils sont assez classiques puisqu'il s'agit d'une aromatisation unique (amande ou vanille).

Le goût est donc subtil et la saveur naturelle du Rooibos domine un peu le tout. Personnellement j'évite d'en boire trop souvent car à force j'en suis un peu écœurée. Je crois que je préfère nettement les mélange plus parfumés =).


TeaTap -

La deuxième découverte a été faite grâce à un article du blog My Cup of Tea, tenu par Sarrousse. J'ai tout de suite été attirée par les packagings de la marque Tea Tap, ils sont à la fois minimalistes et complets en informations, le rendu final est vraiment sympa ! Toutefois, je pense que je pourrais être davantage charmée par des coloris un peu moins flashy et plus orientés tons pastels.

Je dois dire que là, j'ai vraiment craqué et j'ai commandé 8 saveurs différentes... (Ne me jetez pas la pierre !! Je travaille encore sur mon côté "acheteuse trop spontanée")

Résultat : de très belles découvertes, quelques avis mitigés et un gros coup de cœur !









Déjà, je dois dire que j'ai été étonnée de retrouver le parfum présent dans le sachet dans la tasse également, et cela à chaque fois !

Cela m'arrive souvent de goûter des produits qui sentent très bon mais qui, une fois infusés, sont un peu loin du parfum olfactif.

Ici, aucune crainte à avoir, les saveurs sont là jusqu'au bout !

Voici un petit récap' des produits commandés et de ce que j'en ai pensé =).



°  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °



Légende d'Automne : LE coup de cœur absolu ! Je crois que je pourrais l'acheter en version 5kg tellement je l'aime ! Je ne m'en lasse pas, la preuve : mon sachet est bientôt terminé... ^^

La première fois que je l'ai ouvert j'ai tout de suite pensé aux soirées cinéma-popcorn, ambiance plaid tout doux et cheminée qui crépite.

La saveur est bien présente mais pas écœurante et l'équilibre est parfait !

Le seul hic c'est qu'il y a pas mal de morceaux donc le stock baisse vite ! Il faut alors se montrer raisonnable sur la fréquence de dégustation (en gros, ne faites pas comme moi ^^).

Ingrédients : Pommes, Hibiscus, Amandes, Honeybush, Châtaignes




Explosion de mangues : Très belle découverte encore une fois ! La saveur est très gourmande, légèrement sucrée, et on sent très bien les mangues !

On se croirait en vacances au bord de la plage, que demander de plus ?

J'ai l'impression qu'au moment de l'infusion certains ingrédients fondent, ce qui donne une texture finale un peu plus onctueuse que d'habitude. C'est un peu compliqué à décrire mais en tout cas c'est très bon !

Encore une fois, le stock baisse rapidement, tisane à savourer donc ! =)

Ingrédients : Pommes, Noix de coco, Mangues, Fleurs de souci, Fleurs de Carthame




Vanille Pêchu :  Ici il s'agit d'un Rooibos parfumé et gourmand, les saveurs dominantes une fois infusées sont la vanille, la pêche et la pomme.

Il est donc assez frais et gourmand, on se rapproche de la tisane "Explosion de mangues" mais avec un goût un peu plus léger !

Ingrédients : Vanille, Pommes, Cardamome, Pétales de tournesol, Feuilles de mûrier, Rooibos rouge, Pêches




Crème brûlée : Bon, ne vous moquez pas mais... Je crois que je n'ai jamais mangé de crème brûlée ! Impossible donc de vous dire si la saveur est fiable ou non. Par contre, je peux vous dire qu'on sent vraiment les agrumes avec une petite touche de caramel, ça vous aide ? ^^

En tout cas c'est un délice !

Ingrédients : Rooibos, Caramel, Écorces de citron, Pétales de fleurs de souci




Pomme & Kiwi : Une jolie découverte ! Le parfum du kiwi est vraiment là, c'est assez surprenant d'ailleurs ! Le tout reste léger et frais, ce n'est pas le coup de cœur absolu mais ce n'est pas une déception pour autant.

J'ai décidé que ce Rooibos serait ma boisson glacée de l'été ! Encore quelques tests et je pense que je serai prête à affronter la canicule ! =)

Ingrédients : Feuilles de mûrier, Rooibos vert, Pommes, Kiwis




Oolong Vanille & Orchidée : Pour les personnes qui, comme moi, ne peuvent plus boire de thé, sachez que le Oolong est une alternative intéressante ! C'est un thé à très faible teneur en théines, vous pouvez donc en boire à tout moment de la journée et même le soir ! D'après plusieurs sources, le Oolong aurait des vertus sédatives et apaisantes, raison de plus pour ne pas s'en priver si vous êtes du genre tendu ou anxieux ! =)

En ce qui concerne cet Oolong là, il est assez simple et léger en goût. On sent bien la vanille et la petite note florale est bien là, c'est très agréable lors de la dégustation =).

Ingrédients : Vanille, Thé Oolong de Guanghzou (Chine)




Buddha's Favorite : Je dois dire que j'attendais beaucoup de ce mélange là et j'ai été un peu déçue. Les saveurs relevées/épicées c'est un peu mon dada donc j'ai des exigences assez précises. En comparant avec d'autres tisanes et infusions venant d'autres marques j'ai trouvé que le "Buddha's Favorite" était un peu trop fade à mon goût.

Cependant, si pour vous ce genre de saveur est une première, je pense que ce mélange pourrait vous plaire ! =)

Ingrédients : Menthe poivrée, Réglisse, Camomille, Myrte citronnée




Rooibos Chocolat Menthe : C'est un peu la déception du lot... A l'ouverture du sachet j'ai été surprise par la puissance du parfum et j'ai tout de suite espéré que ce ne soit pas aussi fort en goût. Malheureusement pour moi, c'est le cas !

On sent très très bien le chocolat et la menthe, aucune publicité mensongère à l'horizon ! Ça me rappelle un peu la glace menthe/chocolat =).

Je dois avouer que j'ai eu du mal à finir ma tasse, le goût était un peu écœurant à force. Ce sera donc un petit plaisir très occasionnel que je dégusterai en petite quantité =).

Ingrédients : Chocolat, Menthe poivrée, Cacao, Mauve Bleue, Chocolat blanc, Rooibos rouge



Les échantillons :

Parmi les différents échantillons reçus j'ai fait de très belles découvertes ! J'ai notamment adoré la tisane "Le digestif", au goût prononcé de réglisse et d'anis, je crois même que je la préfère à mon infusion "Pureté" de chez Chanomi, c'est pour dire ! ^^

Jolie découverte également avec la tisane "Coup d'éclat - bio", qui me rappelle la fameuse "Lov is Green" de chez Lov'Organic mais en beaucoup plus généreuse niveau saveurs, c'est un vrai délice ! Un mélange entre la consistance d'un bouillon léger et le goût d'une soupe, c'est très original et agréable !
Je vais essayer d'en boire régulièrement histoire de voir si je me retrouve avec une mine radieuse ^^.

J'ai adoré la tisane "Vendanges tardives" qui m'a tout de suite fait penser aux stylos colorés parfumés que j'utilisais au collège et dont j'étais totalement accro ! Vous voyez de quoi je parle ?
Et bien en sentant le contenu du sachet j'ai eu un flash et j'ai eu l'impression de sentir celui qui était parfumé au raisin, j'ai été très surprise ! Le goût est très sympa également ! =)

Il y avait d'autres échantillons glissés dans ma commande que j'ai envoyé à des amies et j'ai gardé l'un d'entre eux pour mon copain, le thé noir "Moka", aromatisé au café et au cacao, il l'a adoré ! Il est même partant pour que je lui en achète un sachet lors de ma prochaine commande... ^^



°  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °


Voilà en ce qui concerne les "petits" nouveaux récemment ajoutés à ma collection ! 

Si vous connaissez les marques en question et que vous avez déjà goûté à certains de leurs produits, n'hésitez pas à partager votre retour ! =)

Petite info : pour l'occasion de leur 1 an, TeaTap vous propose 30% de réduction sur les thés avec le code ANNIVTEATAP, offre valable jusqu'au 7 juin ! =)

En attendant je vous dis à bientôt, je vais aller me préparer une petite tasse ! (mais je ne sais pas encore de quoi ^^)

Prenez soin de vous, 



- Anaïs -


"The Rachel Divide" - Une identité ethnique qui divise

Bonjour tout le monde, 


Au moment où j'écris cet article, nous sommes le 3 mai et je viens de regarder le documentaire "The Rachel Divide" sur Netflix.

Je dois avouer que je ne connaissais pas du tout cette femme avant de lancer le documentaire et je n'avais jamais entendu parler de son histoire. J'ai été intriguée par la bande annonce qui s'est lancée lorsque j'ai démarré Netflix et j'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus.

J'ai décidé d'écrire cet article à chaud, pour que mon retour soit authentique et sincère. Aussi, je m'excuse d'avance si certains mots sont mal choisis.

Ce documentaire me parle car j'ai tout de suite repensé à l'article que j'avais écrit concernant mes propres origines et à l'identité que j'essayais (et que j'essaie encore) de me trouver. Vous pouvez retrouver l'article ICI.

J'espère soulever un sujet de discussion que vous trouverez intéressant et qui nous permettra peut-être de faire évoluer notre façon de voir le monde =).








L'histoire de Rachel

Histoire de retracer le parcours de Rachel en quelques lignes, je vais vous donner les informations principales qui sont évoquées dans le documentaire. Il faut cependant garder à l'esprit que la source des informations est Rachel elle-même, l'objectivité n'est donc pas garantie.

Nous apprenons donc que Rachel vient d'une famille Américaine dans laquelle l'éducation est assez stricte. Dès sa plus tendre enfance elle ne se sent pas à sa place, notamment parce que sa venue au monde a faillit coûter la vie à sa Mère, chose qu'elle semble lui reprocher au quotidien en la délaissant. Cette dernière opposera d'ailleurs ses deux enfants biologiques de façon extrême : sa fille représente le mal alors que son fils sera l'incarnation du bien (car cette deuxième grossesse se sera parfaitement déroulée).

Quelques années plus tard, ses parents adoptent des enfants noirs car, je cite, "la garde des enfants blancs est plus difficile à avoir et les délais sont plus longs". Rachel se retrouve donc entourée d'une seconde famille, qui, cette fois-ci, semble l'accepter et l'aimer.

Et je pense que la racine de toute cette histoire prend son origine à ce moment là : elle a voulu s'opposer à ses parents et ne pas être identifiée à eux car elle ne souhaitait pas leur ressembler. Quel autre modèle avait-elle sous les yeux ? Ses frères et sa sœur noirs. Son questionnement sur son identité commence à 5 ans, peut-on vraiment dire qu'elle a voulu tromper et abuser les gens dès cet âge là ?

Volonté de s'opposer à eux d'autant plus forte que les parents sont violents physiquement envers cette nouvelle fratrie. Il y aurait également eu des cas d'abus sexuels de la part du fils biologique envers sa sœur adoptive.

Rachel en vient à prendre son indépendance et reprend donc les bases de sa vie. Elle se présente comme une femme noire, renie ses parents biologiques qui sont blancs et fait la rencontre d'un homme qu'elle qualifiera de Père, c'est sans surprise que l'on découvre que celui-ci est noir.

Par la suite, elle en vient également à adopter l'un de ses frères qui est parti du domicile familial à cause des violences qu'il subissait (coups de fouets et autres sévices).

Le fait qu'elle se considère comme sa Mère est un peu déstabilisant mais au fond ce genre d’événement se produit plus souvent qu'on ne le pense, sans que les choses ne deviennent officielles pour autant.




La réaction des autres

J'ai été assez surprise de constater que les réactions les plus violentes venaient de personnes noires/métisses. En général, l'argument qui est avancé pour justifier cette colère est : "Elle n'est pas noire, elle n'a pas enduré les discriminations que les noirs endurent, elle ne mène pas nos combats, elle s'approprie les nôtres ainsi que notre culture."

A leurs yeux, Rachel est donc une usurpatrice qui cherche à faire partie d'une certaine identité sociale afin d'en tirer des avantages.

Mais Rachel mène pourtant plusieurs combats pour soutenir la communauté noire, elle est même présidente de la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People / Association Nationale pour la promotion des Gens de Couleur) de sa ville pendant plusieurs années.

Elle participe également à des manifestations ("Black Lives Matter" par exemple), elle anime également des conférences sur la culture noire.

Le tort qu'elle a eu, selon moi, a été de s'affirmer noire sans choisir correctement ses mots et de modifier la couleur de sa peau grâce au maquillage.

Ces actes là ont sans doute décrédibilisé toute sa démarche, peut-être qu'un "Je suis une femme à la peau blanche mais je me sens noire spirituellement.", aurait pu éviter tout cet acharnement médiatique.

Le cheminement est très loin de celui de Martina Big et pourtant les gens semblent davantage accepter une transformation sans fondement et à la limite du grotesque plutôt que l'histoire un peu plus fondée de Rachel Dolezal.

Certaines stars américaines ne se sont pas gênées pour critiquer ouvertement Rachel et la ridiculiser à la télé.

J'ai trouvé l'intervention de certaines figures célèbres noires intéressantes, comme celle Raven-Symoné qui a notamment dit "Qu'est-ce qui fait qu'une personne est noire ? Seulement sa peau ? Des femmes noires lissent leurs cheveux tous les jours, elles le font tout le temps... Les femmes blanches ne pourraient pas faire pareil ?"

Sans compter les soins qui éclaircissent la peau, la chirurgie esthétique pour affiner certaines parties du corps, et autres modifications afin se rapprocher de l'apparence d'une personne blanche.




Ce que j'en ai pensé

Pour moi, ça ne relève pas du mensonge à proprement parlé mais plutôt d'un déni d'identité qui a déclenché tout un lot d’événements plus ou moins imprévisibles.

Je vois ses mensonges comme étant la preuve qu'elle a cherché à se trouver parmi toutes les étiquettes que l'on peut mettre sur les origines des gens et sur leur apparence. Elle s'est qualifiée de femme noire, de métisse, de non-blanche... Tout ça pour dire qu'en fait elle ne se sent pas représentée par son apparence extérieure, celle-ci est différente de ce qu'elle ressent être au fond d'elle.

Comme les hommes ou les femmes qui se sentent être du sexe opposé, en quelques sortes.

Je pense que ce qui a fait que les réactions ont été violentes c'est que Rachel est une femme à la peau blanche et qu'elle se considère comme une femme noire. Or, ces deux identités s'opposent depuis des siècles à cause du racisme et de toutes les inégalités qui continuent de se produire de nos jours.

Si Rachel avait déclaré qu'elle était une femme chinoise, est-ce que cela aurait tant dérangé ? On lui aurait demandé si elle avait un ancêtre de cette origine là, à la limite on aurait pu lui demander si elle avait passé son enfance là-bas etc. Mais j'ai du mal à imaginer des réactions aussi violentes que celles auxquelles elle a dû faire face, venant de personnes blanches mais surtout noires.

J'ai l'impression qu'il y a encore une confusion entre l'identité spirituelle/culturelle et l'apparence physique. Et nous avons tendance à associer l’ethnie aux épreuves traversées, au lieu de naissance et aux personnes qui composent notre entourage.

Pour ma part j'ai une peau métisse, j'ai donc supporté (et je supporte encore), des actes de racisme, mais certainement moins qu'une femme à la peau plus noire que la mienne. Est-ce que cela fait de moi une "plus blanche que noire" pour autant ?

Personnellement je comprends totalement que certaines personnes se revendiquent d'une certaine ethnie, tout comme j'ai pleinement conscience que des personnes blanches sont beaucoup plus noires que moi dans leur culture, parce qu'elles ont vécu en Afrique, qu'elles connaissent les traditions et les coutumes, les langues, la philosophie de vie etc.

Je ne peux pas m'affirmer en tant que femme noire parce que je connais si peu de choses sur ce que ça implique que je ne me sens pas légitime dans cette identité là. Tout comme je ne peux pas dire que je suis une femme blanche car certaines épreuves vécues prouvent bien le contraire.

Je trouve cela dommage qu'après tout ce temps on ne puisse pas avancer. Renier le passé n'est pas la solution mais dire que nous sommes dans la même situation qu'avant ne serait pas vrai. Est-ce que les noirs seront à jamais les victimes des blancs ? Est-ce que cette haine et cette rancœur ne peuvent pas être mises de côté afin d'avancer, d'évoluer ?

J'aurais aimé que les propos de cette femme soient accueillis positivement, que la communauté noire lui ouvre les bras et s'intéresse à son parcours, lui apprenne des choses, fasse évoluer sa façon de penser, enrichisse ses connaissances, plutôt que de crier à l'imposture, de provoquer le scandale, de creuser l'écart qui existe déjà entre noirs et blancs.

Au final, l'opposition est toujours là, même dans l'esprit de ceux qui sont victimes de discriminations et je trouve ça triste.

Le racisme est réel, les violences sont réelles, mais il ne faut pas voir le mal partout pour autant.

Et si au final cette volonté de s'affirmer femme noire relève d'un déséquilibre/trouble identitaire ou d'une pathologique psychologique, je souhaite bonne chance et bon courage à Rachel Dolezal et je lui souhaite de se trouver réellement, entourée de gens bienveillants.




°  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °  °



J'espère que vous aurez apprécié cet article un peu hors catégorie !

N'hésitez pas à partager votre avis avec moi, qu'il soit similaire ou différent =).

Prenez soin de vous, 


- Anaïs -



Instant Jeu #3

Salut salut ! 


Je reprends une catégorie un peu laissée à l'abandon, et pour cause, le dernier article remonte à Juillet 2015 !

Il faut dire qu'entre temps les jeux ont été un peu moins présents dans mon quotidien. Je traverse très souvent des périodes durant lesquelles l'envie d'allumer ma Play ne me vient même pas à l'idée. Et puis au contraire, à d'autres moments, j'ai envie de jouer tous les jours ! Dans ces cas là, autant vous dire qu'il ne vaut mieux pas se mettre entre la télé et moi... Ah ah ^^.

Aujourd'hui j'avais envie de vous parler d'un jeu qui m'a redonné envie de me plonger dans cette passion : Assassin's Creed Origins.




Source image : Ubisoft.com




Il faut savoir que je suis une mordue de cette série de jeux vidéo ! Il y a à la fois une part historique mais également de l'action, de l'aventure, de l'infiltration, du mystère, des combats... Bref, le mélange parfait en ce qui me concerne !

C'est typiquement le genre de jeu sur lequel j'accroche tout de suite, je peux y passer des heures sans m'en rendre compte !

Ce que j'apprécie dans cette série c'est qu'à chaque nouveau jeu il y a une trame précise, un fil conducteur historique qui s'inspire de faits réels mais qui reste malgré tout de la fiction. Ça donne un jeu complet et très divertissant !



° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °



Pour rappel, voici les noms des jeux précédents qui composent la série principale :

~ Assassin's Creed 
   Personnage principal : Desmond Miles
   Ancêtre incarné : Altaïr
   Epoque : Les Croisades - Syrie / Angleterre

~ Assassin's Creed II
   Personnage principal : Desmond Miles
   Ancêtre incarné : Ezio
   Epoque : Renaissance - Italie

~ Assassin's Creed Brotherhood
   Personnage principal : Desmond Miles
   Ancêtre incarné : Ezio
   Epoque : Renaissance - Italie / Espagne

~ Assassin's Creed Revelations
   Personnage principal : Desmond Miles
   Ancêtre incarné : Altaïr / Ezio
   Epoque : Les Croisades / Renaissance

~ Assassin's Creed III
   Personnage principal : Desmond Miles
   Ancêtre incarné : Ratohnhaké:ton, aka Connor
   Epoque : Révolution Américaine

~ Assassin's Creed IV Black Flag
   Personnage principal : Employé d'Abstergo
   Ancêtre incarné : Edward Kenway (Grand-Père de Connor)
   Epoque : L'Âge d'or de la piraterie au XVIIIème siècle - Mer des Caraïbes

~ Assassin's Creed Rogue
   Ancêtre incarné : Shay Patrick Cormac
   Epoque : Guerre de Sept Ans (1756-1763) - Océan Atlantique / Amérique du Nord / Appalaches

~ Assassin's Creed Unity
   Ancêtre incarné : Arno Dorian
   Epoque : Révolution Française

~ Assassin's Creed Syndicate
   Ancêtres incarnés : Jacob et Evie Frye (gumeaux)
   Epoque : Années 1860, Révolution Industrielle - Londres




° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


Le principe du jeu est toujours le même : un personnage d'une époque moderne, voire futuriste, visite grâce à l'Animus un ancêtre d'une époque plus ou moins lointaine. L'Animus c'est une machine, mise au point par Abstergo Industries, qui permet de décoder et reproduire la mémoire génétique d'une personne (en l’occurrence celle de Desmond), grâce à son ADN et donc de revivre certains moments de la vie de ses ancêtres.

Grâce au 10ème volet, Assassin's Creed Origins, nous comprenons enfin comment le crédo des Assassins a vu le jour et qu'elles en ont été les causes. 

J'avoue que je m'attendais à quelque chose d'un peu plus fou, de plus grand et de plus troublant (un peu à la Da Vinci Code ^^), mais au final, en voyant les répercutions que cela a créé au fil des siècles je me dis que ce n'est quand même pas rien !

L'histoire se déroule au temps de L’Égypte Antique où nous incarnons Bayek, l'un des précurseurs des Assassins, qui est à ce moment là un Medjäy à Siwa.

L'autre personnage principal que nous incarnons de temps en temps est Aya, qui n'est autre que la femme de Bayek et qui sera, elle aussi, une précurseuse des Assassins.

Il y a donc toute une partie de l'intrigue qui se base sur le règne de Cléopâtre, mais on y parle également de son frère et de la trahison qu'il a orchestrée contre elle.

L'autre partie de l'intrigue se concentre essentiellement sur l'histoire personnelle de Bayek, à sa quête de la vérité et à son désir de vengeance (comme dans tous les Assassin's Creed en fait je crois...^^)

Personnellement j'ai beaucoup aimé cet épisode là ! Il faut dire que les décors sont sublimes et le fait de retrouver certaines figures historiques mythiques (comme Cléopâtre, César, les Divinités Égyptiennes...), est très intéressant.

La croyance envers les Dieux est très présente dans le jeu, on assiste donc à des scènes un peu surprenantes durant lesquelles les villageois sont convaincus qu'une Divinité cherche à se venger d'un affront en déclenchant une malédiction, et bien sûr nous avons forcément un rôle à jouer dans tout ça ! =)



Reine Cléopâtre (source image : ComicBook.com)

Dieu Anubis (source image : Ubisoft.com)


Je déplore un peu la banalité des tâches et quêtes annexes à accomplir, qui consistaient souvent à aider un paysan dans sa récolte, retrouver des objets perdus ou volés, libérer des prisonniers et autres choses du genre.

Heureusement la quête principale est assez prenante et réserve de nombreuses surprises ! 

Il y a largement de quoi se faire des frayeurs et avoir de grandes montées d'adrénaline mais il y a aussi de beaux moments de contemplation (en allant au sommet des pyramides par exemple). Je trouve que le tout est assez bien équilibré et riche en possibilités d'action.

J'avoue ne pas avoir forcément accroché avec la fouille des tombeaux que je trouve un peu laborieuse à certains moments (oui, je suis un peu une râleuse, c'est vrai), mais certains lieux cachés valent vraiment le détour !

Le petit plus ce sont les extensions que je trouve géniales ! Avec mon copain nous avons craqué sur "Curse Of The Pharaohs", et je dois dire qu'on se régale !




Source image : Ubisoft.com




Le niveau est plus élevé que dans le jeu de base (du coup c'est lui qui gère les moments tendus, ah ah), et les endroits débloqués sont superbes !

Nous avons profité d'une réduction pour acheter le jeu et je trouve que ça valait largement le coût/coup. Sans la réduction je ne pense pas que nous l'aurions pris cela dit, car le prix reste tout de même important.



Vous pouvez acquérir :

~ Assassin's Creed Origins pour 69.90€
~ Extension "The Curse Of the Pharaohs" pour 19.99€
~ Extension "The Hidden Ones" pour 9.99€





° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °




Si vous avez des jeux dans ce style à me conseiller, ou bien si vous avez eu l'occasion de jouer à l'un des volets de la série Assassin's Creed, n'hésitez pas à me donner votre avis !  =)


Prenez soin de vous, 


- Anaïs -



Lecture commune #1 : Fendre l'armure, Anna Gavalda

Bonjour tout le monde ! =)

Aujourd'hui, je vous présente une petite nouveauté : une lecture commune !

Il y a quelques temps, une amie blogueuse (dont j'ai d'ailleurs fait la connaissance grâce au site N'oublie pas d'écrire), m'a proposé de nous lancer dans cette aventure, et j'ai dit oui sans hésiter !

Nous avons donc mis au point un questionnaire, qui nous permettra à la fois de vous faire part de nos avis respectifs sur les livres choisis mais, également, de vous donner une idées des œuvres concernées sans trop en dévoiler pour autant =).

Vous pouvez retrouver la chronique de Salomé ICI, sur son blog !

En avant pour le questionnaire !



° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


Source photo : ledilettante.com


| Pourquoi ce livre était-il dans ta PAL ? |


Je suis une admiratrice du travail de Gavalda depuis de nombreuses années ! J'ai donc été ravie lorsque j'ai appris la sortie de cette nouvelle oeuvre et je l'ai tout de suite ajoutée à ma PAL, sans aucune hésitation !


| Pourquoi l'avoir choisi pour cette lecture commune ? |


Cela s'est fait assez rapidement en fait, nous avons comparé nos PAL et remarqué que nous l'avions toutes les deux ajouté à nos envies de lecture. Et pour lancer ce projet, la taille du livre nous semblait accessible et idéale.


| As-tu accroché dès la lecture du résumé ? Dès les premières pages ? Plus tard ? Pas du tout ? |


Je ne peux pas dire que j'ai accroché dès la lecture du résumé puisqu'il n'y en a pas, ni grâce à la couverture car elle est très minimaliste. Le titre par contre m'a beaucoup intriguée et je m'imaginais déjà parcourir un roman dévoilant les obstacles que le personnage principal devrait affronter. Un cheminement personnel intense, des rencontres bouleversantes, etc.

Il faut savoir que ce livre n'est pas du tout un roman mais est en fait composé de 7 nouvelles, qui sont des récits à la première personne du singulier, et que chaque nouvelle évoque des personnages différents.

Pas de chance pour moi, la toute première m'a un peu rebutée. Je n'ai pas du tout aimé le style d'écriture et le langage de la jeune fille, qui nous fait part de son comportement envers les jeunes hommes qu'elle rencontre et le rapport qu'elle a avec son corps.

On peut dire que j'ai été happée au fur et à mesure de ma lecture, en faisant connaissance avec tous ces personnages très différents les uns des autres. 


| Que ressens-tu lorsque tu regardes la couverture de ce livre ? |


La couverture est sobre et simple, à part une déchirure en plein milieu de l'image on ne voit pas grand chose. C'est clairement un rappel du titre, une façon d'illustrer la fente, la faille, l'ouverture.

D'habitude les couvertures me parlent beaucoup plus, ici je ressens plutôt de la curiosité, une envie de savoir ce qui se cache derrière tout ça.


| As-tu eu l'impression de sortir de ta zone de confort pendant cette lecture ? Pourquoi ? |


Le format nouvelles n'était pas une nouveauté, par contre certaines nouvelles n'étaient pas très agréables à lire (style d'écriture un peu lourd, longueurs...). Heureusement, je suis une fille obstinée alors j'ai tenu à aller jusqu'au bout, ah ah ^^.

La petite différence c'est que contrairement à un roman, l'intrigue ne se développe pas tout au long du livre. Ici il y avait donc beaucoup d'émotions, souvent fortes, et en très peu de temps. C'est une lecture qui peut chambouler et dérouter légèrement.


| As-tu pu, pendant cette lecture, faire un lien avec ton histoire personnelle ou bien t'identifier à l'un des personnages ? Développe si possible. |


Je n'ai pas pu m'identifier à un personnage en particulier, même partiellement. Par contre, j'ai éprouvé un petit manque en lisant la nouvelle n°5 : "Mes points de vie". J'ai été touchée par le fait que le Père soit très présent pour Valentin et qu'il soit également à l'écoute et patient. La relation entre les frères est également pleine de tendresse, malgré les moqueries les deux grands frères de Valentin comprennent sa passion et sont bienveillants.


| Y'a t-il un personnage que tu n'as pas du tout aimé ? Ou au contraire que tu as adoré ? Explique pourquoi. |


J'ai vraiment eu beaucoup de mal avec le personnage masculin de la nouvelle n°7 : "Un garçon". Déjà à cause du style d'écriture, qui exprime donc sa façon de penser et de s'exprimer mais également à cause de son comportement envers les femmes et la manière dont il les considère. Je l'ai trouvé à la limite de l'irrespect, c'est une chose avec laquelle j'ai beaucoup de mal, tant dans la vraie vie que dans les livres.

En parallèle, j'ai vraiment eu un gros coup de cœur pour le trio de frères dans "Mes points de vie" ! Je me répète, je sais, mais à chaque fois que je relis leurs échanges le sourire arrive instantanément.


| As-tu été déçue à un moment précis pendant ta lecture ? |


La nouvelle "L'amour courtois", placée en première position dans le livre, a été assez décevante. J'avoue que ça a un peu fait redescendre mon enthousiasme, mais lorsque j'ai compris que le reste de l'oeuvre serait différent j'ai réussi à retrouver ma curiosité et mon envie de découvrir la suite.

Je suis également restée un peu sceptique en terminant la nouvelle "Happy Meal". Je m'attendais à une chute de ce style au fur et à mesure que j’avançais dans le récit, mais en relisant le texte dès le début j'ai trouvé que certains propos semblaient tout à coup un peu bizarres, j'avoue avoir été un peu perturbée, ah ah ^^.

| Peux-tu faire un lien entre ce livre et un autre de ta bibliothèque ? |


A cause de la forme (nouvelles), je pense tout de suite à Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, qui est un autre recueil de nouvelles de Anna Gavalda et qui doit être le premier livre que j'ai lu d'elle. 
Je pense également à Kiss Kiss, de Roald Dahl, qui est un auteur que j'adore ! Je garde un très bon souvenir des différentes nouvelles qui composent ce livre. Je pense le lire une nouvelle fois prochainement d'ailleurs =).


| Quel a été ton passage préféré ? Explique pourquoi. |


Vous allez VRAIMENT me prendre pour une Mamie qui radote mais ... Le passage entre Valentin et ses frères ! Et oui ^^. Et notamment lorsque le suspens retombe et que la cause de la bêtise de Valentin est exposée au grand jour ! Je ne peux rien dire de plus sans trop en dévoiler, il faudra lire le livre ! =)


| Quelles ont été les trois émotions dominantes ressenties lors de cette lecture ? |


La déception : C'est vraiment l'émotion qui a dominé dès que j'ai commencé le livre. Elle est restée présente, un peu en sourdine, pendant le reste de ma lecture, en prenant un peu le dessus à certains moments.

La compassion : La majorité des nouvelles m'a vraiment émue et je n'ai pas pu m'empêcher de compatir et d'éprouver de l'empathie pour certains personnages. J'ai été touchée de voir comment certains arrivaient à se relever malgré tout après une épreuve difficile, même si cela leur a demandé du temps. C'est un encouragement à ne pas baisser les bras face à nos tracas quotidiens et aux événements inattendus qui nous semblent parfois insurmontables.

L'attendrissement : Il y a réellement des passages remplis de nostalgie, l'envie de faire ressortir notre part d'enfant est clairement présente et ça fonctionne plutôt bien ! 


| Est-ce que c'est plutôt en livre pour réfléchir / apprendre / s'évader / espérer ? |


Je dirais que l'évasion est peut-être l'intention première mais, malgré tout, on se retrouve à réfléchir et à se mettre à la place des personnages. Ils vivent des situations parfois très lourdes (deuil, séparation, liaison, temps qui passe...), et même si la nouvelle semble légère et simple elle cache cependant une problématique beaucoup plus profonde qu'elle ne laisse paraître. 

C'est typiquement le genre de livre que je conseillerai aux personnes qui ne savent pas quoi lire, qui traversent un petit moment de manque de motivation et d'inspiration et qui ne se sentent pas de se lancer dans une oeuvre trop compliquée.


| En quelques mots, résume ton impression sur ce livre. |


Malgré les quelques déceptions, je garde un bon souvenir de ce livre. Il se lit vite et laisse songeur, mais dans le bon sens du terme.

Même si certaines nouvelles ne m'ont pas plu à cause du style d'écriture ou bien par rapport au tournant que l'histoire prend, avec un peu de recul je me rends compte qu'elles font malgré tout passer un message important et parfois profond.

J'aurais cependant été déçue de l'avoir acheté car il coûte 17€ (pour le format papier, et 7.49€ en format e-book), mais ayant pu l'emprunter à la bibliothèque pour 1€ je ne regrette pas ! =)



° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °



N'hésitez pas à partager vos impressions si vous avez également lu ce roman ou à le faire une fois que vous l'aurez lu ! =)


Prenez soin de vous, 


- Anaïs -


Le coin lecture #4

Oyé oyé ! 


Dernièrement, j'étais en train de bidouiller deux-trois choses sur le blog et je me suis rendue compte que ça faisait un petit moment que je n'avais pas partagé avec vous mes lectures ! Et pourtant, il y a eu de quoi faire ces derniers mois ...

En commençant l'année 2018 je n'ai pris qu'une seule résolution : lire davantage !

Je me suis donc lancée dans un petit défi littéraire : lire 40 livres (au moins) dans l'année. On peut dire que je suis plutôt bien partie car j'en suis à 17 livres depuis janvier !

Je ne suis pas peu fière, je vous l'avoue ! =)

La littérature a toujours été pour moi une passion et je suis tellement heureuse de pouvoir y consacrer plus de temps qu'auparavant.

Je vous le disais dans l'un de mes derniers articles, j'ai récemment déménagé sur Bourges. Et l'une des premières choses que j'ai faites à été de m'inscrire dans une bibliothèque associative : Culture et Bibliothèque pour tous.

Il s'agit d'un réseau national, regroupant des associations qui sont gérées par des bibliothécaires et libraires bénévoles. Le principe est simple : vous payez votre adhésion annuelle (17€ en ce qui me concerne), puis, à chaque emprunt de livre vous donnez 1€. Autant vous dire que l'abonnement est vite rentabilisé et que pour trois fois rien vous pouvez avoir accès aux dernières sorties littéraires, à condition d'être un peu patient car ces livres là sont vite empruntés !

Si cela vous intéresse, je vous ferai un article sur le sujet ! =)

En avant donc pour mes dernières lectures, qui, comme d'habitude, ne seront pas présentées dans l'ordre de préférence mais dans l'ordre dans lequel j'ai pioché les œuvres dans ma liste.






17 livres, ça fait beaucoup, n'est-ce pas ? Alors je vais tâcher de faire un tour assez rapide, histoire de vous donner mon impression générale et de vous décrire un petit peu l'histoire de chaque oeuvre. Mon but n'étant pas de vous assommer mais de, peut-être, vous faire découvrir des livres que vous n'aviez pas envisagé de lire un jour ! =)


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 


Saga Twilight - Stephenie Meyer

Source photo : Photogeniques.fr

Je pense que vous connaissez déjà cette saga, tant elle a fait parler d'elle à sa sortie !

A ce moment là j'étais vraiment une très grande fan ! J'avais découvert le premier tome grâce à une ancienne amie au lycée et je n'avais pas résisté à l'envie d'acheter les suivants !

Je me souviens les avoir dévorés en quelques heures, me couchant très tard pour terminer un chapitre et supprimant mes autres occupations. Addict vous dîtes ? Oh, si peu ^^.

Il faut dire que l'intrigue est vraiment prenante, l'amour interdit, le triangle amoureux, le danger, la passion ... Quoi de mieux pour convaincre les ados ? ^^

Cependant, après toutes ces années, l'engouement est nettement retombé. J'ai tout de même passé un bon moment en relisant cette saga et je me suis surprise à être happée par l'histoire une nouvelle fois.

Par contre, je trouve le personnage de Bella toujours aussi exaspérant que lors de ma première lecture ... Entre son entêtement, ses caprices et sa façon de se sentir responsable de tous les malheurs qui arrivent, j'ai eu vite fait de lever les yeux au ciel !

 Edward, qui avant était à mes yeux le compagnon idéal, me semble maintenant un peu niais et Jacob frôle le harcèlement vis-à-vis de Bella ...

Les désillusions sont parfois violentes ^^.

Je reste tout de même davantage satisfaite par les livres que par les films, qui, pour moi, sont un échec cuisant (à part les deux derniers peut-être).

Ce ne sont pas des livres pour se creuser la tête, avouons le, mais ils remplissent bien leur fonction de divertissement et c'est déjà pas mal ! Certains livres bien plus encensés ne parviennent même pas à ce niveau là en ce qui me concerne.



L'année du lion - Deon Meyer

Source photo : Seuil.com
J'ai reçu ce livre grâce à mon abonnement chez Kube (qui est en pause pour le moment), et j'avoue que ça été une très bonne découverte !

Il ne correspondait pas vraiment à mon envie de lecture et à ce que j'avais demandé mais j'ai tout de même apprécié cette oeuvre que j'ai trouvé profonde et pleine d'enseignement.

C'est une ambiance post-apocalyptique à cause d'une mystérieuse fièvre qui décime une grande partie de la population mondiale, et donc celle du continent Africain, là où se déroule l'histoire.

J'ai trouvé ce roman fort en symbolisme et en morale : on y apprend que le danger ne vient pas toujours de là où l'on s'y attendait, que le moindre acte ou la moindre parole peut avoir de grandes conséquences (même des années plus tard), et que la notion de vivre ensemble est fragile, peu importe où l'on se trouve, notre culture et notre philosophie.

C'est un roman qui annonce tout de suite la couleur : un mort, une cause inconnue, plusieurs coupables et une quête de la vérité.

Je pense que ce livre vaut le coup d’œil, peu importe vos préférences habituelles, si vous avez l'occasion de le découvrir, n'hésitez pas ! =)



L'Enfant noir - Camara Laye

Source photo : Pocket.fr
Un livre très court, qui se lit en quelques heures et qui malgré tout est assez dépaysant.

J'ai apprécié cette oeuvre même si, pour moi, l'histoire se termine sur une impression de manque. Il y aurait tant à dire sur les années qui suivent, sur la vie du personnage une fois son pays natal loin derrière lui. Mais la frustration n'enlève rien à cette belle découverte !

J'ai beaucoup aimé l'association du monde réel avec une part de magie et de mystère.

Je comprends totalement que cette oeuvre soit devenue un classique au fil des années car en peu de temps on peut en découvrir beaucoup sur l'Afrique et notamment la Guinée, les traditions de ce pays, l'ambiance qui régnait dans les villages et également à l'école, les enjeux liés à la scolarisation et aux envies d'approfondissement de l'apprentissage ...

En bref, c'est un concentré d'émotions et de philosophie !

Je pense qu'il est à lire au moins une fois dans sa vie =).



Les Hauts de Hurle-Vent - Emily Brontë


Oh la la ... Quelle lecture éprouvante ! (dans le bon sens du terme)

Je m'en voulais de ne pas avoir encore lu ce classique tant connu mais je pense que j'ai bien fait d'attendre car le lire a été un véritable défi !

Il y a tant de méchanceté et de malfaisance que c'est dur de rester positif tout au long de l'oeuvre, et pourtant je ne cessais pas d'espérer un revirement favorable à certains personnages (Heathcliff et Catherine notamment), afin qu'ils deviennent meilleurs.

Bon, ce n'est pas arrivé, mais heureusement l'histoire se termine plutôt bien et la boucle est donc bouclée !

Dur dur de donner mon avis sans trop en dévoiler et donc, sans vous gâcher la surprise si vous comptiez le lire prochainement.

Je pense que ce roman est la preuve ultime que deux êtres foncièrement mauvais peuvent malgré tout aimer. "Qui se ressemble s'assemble", après tout ^^.

Il nous montre également que l'amour peut prendre toute forme d'expression et que les preuves d'amour ne sont pas toujours celles auxquelles l'on peut s'attendre.

J'avoue que j'ai du mal à comprendre l'engouement envers le personnage d'Heathcliff, qui pour moi est l'incarnation même de la perfidie, de la froideur et de la cruauté. Même envers celle qu'il aime il lui arrive d'être foncièrement cruel et blessant.

Au final, je suis très contente d'avoir enfin osé le lire ! Mais j'ai été bien contente également de le terminer car mes nerfs en ont pris un sacré coup ^^.



Quand sort la recluse - Fred Vargas

Source photo : Fnac.com
C'est le premier roman de Fred Vargas que je lis et avant celui-là je ne connaissais pas cette autrice.

Je l'avais mis dans ma liste de futurs achats lors de sa sortie car les critiques m'avaient donné très envie de le découvrir.

J'ai été agréablement surprise ! C'est une enquête policière concernant des décès un peu mystérieux, qui, finalement, s'avèrent être des meurtres.

Je regrette un peu la manière dont cette enquête démarre qui, pour moi, est un peu tirée par les cheveux. Tout comme certains passages du roman.

Cependant j'ai passé un très bon moment en lisant cette oeuvre et je ne regrette pas mon choix !

Ça se lit vite, l'intrigue est intéressante, les personnages assez travaillés pour que l'on puisse bien les discerner les uns des autres, bref : un bon équilibre malgré tout !

Si j'ai tout compris, les romans de Fred Vargas sont liés, en tout cas tous ceux qui concernent les enquêtes menées par le commissaire Adamsberg. Je pense donc me laisser tenter par d'autres romans de cette lignée là d'ici quelques mois =).



Avant d'aller dormir - S.J. Watson


Je crois que c'est l'une des plus grandes déceptions littéraires que j'ai pu connaître ...

Des années que ce livre était dans mes envies de lecture, mon abonnement à la bibliothèque m'a enfin permis de le lire.

J'avais donc très hâte de découvrir ce thriller psychologique dont les critiques au moment de sa sortie étaient quasiment toutes positives.

Les premières pages sont assez captivantes, l'histoire se lance et les premières informations prennent place. On sait donc que Christine a perdu la mémoire à la suite d'un accident, qu'elle est mariée à Ben, qu'ils n'ont pas d'enfant et qu'elle n'a personne d'autre sur qui compter.

Petit à petit les incohérences dans le discours de son mari sont de plus en plus nombreuses, Christine semble retrouver la mémoire, se met à fouiller, chercher des indices et tient donc un journal pour ne rien laisser passer.

Mais oh la la, que c'est long !

Je pense que c'est une volonté assumée par l'auteur que de nous faire sentir l'impression d'amnésie en retraçant sans cesse le parcours de Christine, jour après jour, au fil des entrées dans son journal, mais qu'est-ce que c'est pénible !

On avance très peu et puis, finalement, lorsque quelque chose arrive enfin, on peut le voir venir à 3km.

J'ai terminé ma lecture en étant clairement déçue et avec un sentiment de frustration.

Ne jamais trop attendre d'une oeuvre ! ^^



La théorie du panda - Pascal Garnier

Source photo : Zulma.fr
Quel plaisir de redécouvrir le talent de Pascal Garnier !

C'est un auteur que j'ai eu la chance de rencontrer au lycée et je me souviens qu'il m'avait totalement fascinée.

J'avais adoré son naturel, son côté direct et sans chichi. Il était l'image même que je me faisais de l'écrivain.

Je garde de très bons souvenirs de cette rencontre et de nos échanges épistolaires qui ont suivi, même s'ils ont été courts car, malheureusement, Pascal Garnier est décédé peu de temps après.

En ce qui concerne l'oeuvre, je dirais qu'elle est à l'image même de son auteur : directe et déroutante.

Le personnage principal, Gabriel, traîne derrière lui de sacrées valises émotionnelles et tente, tant bien que mal, de s'en sortir.

Il fait des rencontres, prend un rôle de sauveur aux yeux de certaines personnes mais aurait bien eu besoin que quelqu'un tienne ce rôle là pour lui également.

J'ai été scotchée par la fin, qui arrive sans que l'on s'y attende et qui laisse apparaître une théorie complexe : les criminels ne sont pas toujours ceux que l'on attendait.

Un passé peut détruire une personne et l'amener à commettre des actes auxquels il n'aurait jamais songé. C'est un peu l'histoire de Gabriel, pour qui l'on se prend d'affection malgré tout.

Je vous conseille grandement cette oeuvre !



No et moi - Delphine de Vigan


Gros coup de cœur pour ce roman, qui m'a été conseillé par l'une des libraires bénévoles de la bibliothèque.

Je ne connaissais Delphine de Vigan que de nom et j'avais un peu peur de lire ces dernières œuvres car les avis sur celles-ci parlaient la plupart du temps d'écrits profonds, complexes et bouleversants.

J'ai bien fait d'attendre un peu car on m'a confirmé que ces derniers romans n'étaient pas forcément l'idéal pour découvrir cette autrice.

J'ai vraiment adoré ce livre ! L'écriture est légère et pourtant pleine d'émotions.

C'est l'histoire d'une rencontre et d'une relation inattendue entre une jeune fille de 13 ans, Lou, et une SDF un peu plus âgée qu'elle, No.

Elles sont un peu les sœurs que l'une et l'autre n'ont jamais pu avoir, leur relation est assez authentique et franche. La volonté de Lou pour venir en aide à No est assez bouleversante et le parcours de vie de No l'est tout autant.

Je n'avais vraiment pas envie de terminer ce livre qui, malheureusement, se lit très très vite !

Je pense me laisser tenter par l'adaptation cinématographique d'ici quelques temps et j'espère être agréablement surprise =).



Point cardinal - Léonor de Récondo

Source photo : Lismoisituveux.com
Nouvelle recommandation de la part d'une libraire et belle découverte à la clef !

Ce roman aborde le sujet délicat de la transidentité et retrace le cheminement de Laurent/Mathilda/Lauren.

Dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé cette oeuvre. J'ai trouvé intéressant d'avoir le point de vue d'une personne directement concernée par ce sujet là (même si c'est un roman et donc, une fiction), et non pas simplement d'apprendre dans les médias qu'un tel ou une telle a annoncé publiquement son changement de sexe ou son changement de sexualité. En passant par le support livre je trouve que le message est encore plus fort et plus profond.

Le livre m'a cependant laissée un peu perplexe à certains passages, notamment par rapport au comportement qu'adopte Laurent vis-à-vis de ses enfants lorsqu'il leur annonce qu'il se sent femme à part entière. Le côté "C'est comme ça et pas autrement" m'a un peu surprise.

Le cheminement psychologique est par contre très intéressant. Comment Laurent se rend compte que finalement Mathilda (celle qu'il devient lorsqu'il s'habille en femme pour aller danser), n'est finalement qu'un moyen pour libérer celle qui se cache réellement derrière ces deux identités m'a beaucoup plu.

Grâce à cela, on sort un peu du cliché de l'homme transgenre qui ne peut se trouver qu'en ayant une image caricaturale de lui-même.

Certaines réactions de l'entourage professionnel et familial de Laurent sont assez surprenantes voire même incompréhensibles mais le récit n'en perd pas son symbolisme pour autant.

En bref : une chouette découverte que je vous conseille de découvrir à votre tour ! =)



Comment Baptiste est mort - Alain Blottière

Source photo : Gallimard.fr
Légère frustration concernant ce roman là mais seulement au niveau de la forme. La présentation n'était pas classique, les majuscules souvent absentes, les dialogues présentés très simplement sans ponctuation, bref, dès le début de la lecture j'ai été un peu déroutée.

Je pense que c'est clairement une volonté de l'auteur pour déstabiliser le lecteur le plus tôt possible, histoire de se mettre tout de suite dans l'ambiance du sujet abordé : l'enlèvement par un groupe terroriste d'un adolescent et de sa famille proche.

Le thème abordé est délicat et j'ai apprécié que le récit se concentre davantage sur le cheminement psychologique du personnage principal : Baptiste.

Je me suis surprise à éprouver de la compassion pour cet adolescent, qui ne comprend pas vraiment ce qu'il est en train de vivre malgré le fait qu'il y participe assez volontairement.

Le roman est à la fois perturbant et beau, c'est un mélange assez surprenant !

L'oeuvre se compose de dialogue entre un adulte (juge, policier, psychologue ?), et Baptiste, qui revient sur ce qu'il s'est passé.

C'est une piste de réflexion intéressante sur la radicalisation, notamment chez les jeunes.

Je reste malgré tout un peu frustrée du manque de contenu (beaucoup d'espace blanc, de saut de ligne), la taille du livre laissait plutôt envisager une lecture conséquente.

Je ne l'aurai pas acheté de moi-même mais je suis contente d'avoir eu l'occasion de le lire =).



La vie commence à 20h10 - Thomas Raphaël 


Voici un livre que j'avais dans ma bibliothèque depuis plusieurs mois. Je me suis dit que cette année de défi littéraire serait idéale pour enfin le lire !

Je ne sais pas si vous connaissez Le Diable s'habille en Prada, tant le livre que le film ? Et bien, ici c'est quasiment la même chose sauf qu'au lieu du monde de la mode nous sommes plongés dans l'univers de la télé, et plus précisément des séries/téléfilms

Je vous avoue que lorsque j'ai fait le rapprochement (assez rapidement étant donné que le caractère des personnages est très proche d'un livre à l'autre), j'ai été assez déçue et légèrement exaspérée.

Il faut dire que Le Diable s'habille en Prada, est une petite perle pour moi, pendant ma lecture j'ai donc eu l'impression d'assister à une copie à peine dissimulée ...

Bon, malgré tout, j'ai plutôt apprécié cette oeuvre, j'ai trouvé certains passages intéressants, d'autres un peu moins.

C'est une lecture légère qui pourra totalement vous dépanner si vous ne savez pas quoi lire en ce moment et que vous cherchez quelque chose qui se lit facilement =).



Maliki Blog - Maliki 

Source photo : Maliki.com
Pour celles et ceux qui ne le savent pas encore, je suis une mordue de Maliki !

Si vous le souhaitez, vous pouvez aller lire la petite présentation que j'avais faite sur ce personnage de BD juste ICI.

Mon avis sur ce tome là sera donc assez court : j'ai tout simplement adoré !

Quel plaisir de retrouver Maliki après tout ce temps !

Le petit point à souligner c'est que cette oeuvre là a été auto-éditée ! Maliki en parle d'ailleurs de façon claire et honnête dans l'un de ses strips que vous pouvez aller lire ICI.

J'ai dévoré l'ouvrage en une poignées d'heures et toutes les émotions y sont passées : fous rires, larmes et tutti quanti !

Souillon (l'auteur/dessinateur/créateur) a vraiment un talent fou et son travail est toujours aussi qualitatif qu'au début ! Celui de Becky n'est pas sans mérite non plus !

L'âme originelle de Maliki est toujours présente malgré les années qui passent et ça, c'est vraiment ultra agréable !



Et soudain la liberté - Caroline Laurent / Evelyne Pisier

Source photo : Les Escales Editions
Quel immense coup de cœur !

Je crois que j'ai rarement autant apprécié une oeuvre comme j'ai apprécié celle-ci !

Je ne connaissais ni Evelyne Pisier ni Caroline Laurent avant de lire ce livre et je pense que le coup de cœur n'en a été que plus grand grâce à cela.

J'ai vraiment découvert deux femmes inspirantes, fortes et authentiques.

Je vous partage ici mon ressenti de lecture que j'avais posté sur mon compte Instagram :

"Un très beau roman (initialement biographie), coécrit par deux femmes : Évelyne Pisier et Caroline Laurent.

C'est une histoire assez hors du commun car les deux femmes ont collaboré pendant près de 6 mois pour mettre sur pieds ce projet, jusqu'à ce que Évelyne Pisier ne décède subitement.

Caroline, qui était à ce moment là son éditrice, a alors tenu sa promesse et a terminé le livre.

J'ai trouvé le résultat très touchant et plein de bienveillance pour les femmes et les hommes d'aujourd'hui.

Elles y parlent de liberté, d'amour, d'estime de soi, de confiance, d'amitié, de remise en question, d'acceptation, de courage, de cheminement personnel, d'émancipation ...

Bref, un livre à mettre entre toutes les mains !

Et quel bonheur d'avoir pu rencontrer Caroline aujourd'hui ! Le genre de moment qui redonne un coup de peps en un rien de temps, qui nous inspire et nous fait sentir plus léger.

Si vous ne l'avez pas encore lu, un conseil : foncez !"

Je pense sincèrement qu'il s'agit d'une oeuvre incontournable et intemporelle, qui peut apporter tant aux jeunes filles en quête d'elles-mêmes, qu'aux femmes déjà bien établies dans leur identité et dans leur vie, mais également aux hommes, qui sont bien trop souvent mis de côté lorsque l'on aborde les sujets présents dans ce livre.



Orgueil et Préjugés - Jane Austen 


Avant tout, il faut savoir que je suis une amoureuse absolue de l'adaptation cinématographique avec Keira Knightley dans le rôle d'Elizabeth Bennet et Matthew Macfadyen dans celui de Monsieur Darcy.

C'est un film dont je ne me lasse pas, je prends toujours plaisir à le voir et revoir, plusieurs fois par an généralement.

L'oeuvre littéraire m'était totalement inconnue jusqu'à il y a encore quelques jours car je redoute toujours un peu de me lancer dans les classiques aux grandes renommées, par peur d'être déçue et de paraître pour une folle aux yeux des autres.

La même chose m'est arrivé avec Les Hauts de Hurle-Vent, finalement je pense avoir lu ces deux œuvres au bon moment pour moi !

L'histoire ne m'était donc pas étrangère et j'ai pris plaisir à en apprendre d'avantage sur ces deux personnages centraux et les autres.

Le point que j'ai le plus apprécié c'est le fait que l'évolution des sentiments de Monsieur Darcy soit présente et possède toute son importance dans le livre.

J'ai beaucoup aimé l'humour du Père, Monsieur Bennet et la répartie de Elizabeth.

Je dois avouer que j'ai un réel coup de cœur pour le personnage de Monsieur Darcy, mais ce n'est pas très surprenant me direz-vous ^^.

Je comprends qu'il ait inspiré autant d'autres personnages (comme Edward dans Twilight, et donc Christian Grey dans 50 Nuances, Marc Darcy dans Bridget Jones ...), sa personnalité complexe en fait un sujet d'étude très intéressant !

J'ai tellement aimé cette oeuvre que j'ai pour projet de me trouver une édition magnifique et de la chérir jusqu'à la fin de mes jours, ah ah ^^.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 



Voici donc mes impressions concernant mes dernières lectures ! =)

En espérant que ce petit récapitulatif vous permette de faire quelques découvertes littéraires, et si vous avez déjà lu certains livres présentés plus haut, n'hésitez pas à partager votre avis ! =)


Prenez soin de vous, 




- Anaïs -